Communiqué de presse de la CEF suite aux annonces du Premier Ministre sur le déconfinement

     Le Premier Ministre a annoncé ce 28 avril 2020 que les célébrations avec assemblées ne pourraient reprendre qu’à partir du 2 juin, même si les lieux de cultes pourraient rester ouverts comme ils le sont aujourd’hui, que la liturgie des obsèques pourrait toujours être célébrée, tant dans les églises que dans les cimetières, en limitant le nombre de participants à 20.
     Le Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France, au nom de tous les évêques, prend acte avec regret de cette date qui est imposée aux catholiques et à toutes les religions de notre pays.
Nous partageons le souci du Gouvernement de limiter au maximum la circulation de l’épidémie, mais nous voyons mal que la pratique ordinaire de la messe favorise la propagation du virus et gène le respect des gestes barrières plus que bien des activités qui reprendront bientôt.
La dimension spirituelle et religieuse de l’être humain contribue, nous en sommes persuadés, à la paix des cœurs, à la force dans l’épreuve, à la fraternité entre les personnes, et à toute la vie sociale.
La liberté de culte est un élément constitutif de la vie démocratique.
     C’est pourquoi les évêques souhaitent rencontrer les pouvoirs publics, nationaux ou locaux, pour préparer la reprise effective du culte.
Les catholiques ont respecté et respecteront les consignes du Gouvernement.
     Le Conseil Permanent des évêques de France encourage vivement les familles qui seraient frappées par un deuil à ne pas renoncer aux obsèques religieuses, même si tous les membres de leur famille ne peuvent pas se réunir.
Elle encourage aussi les fidèles à se rendre dans les églises pour y prier individuellement ; elle recommande aux diocèses et aux paroisses de continuer à proposer les moyens nécessaires à leur vie de foi.
     L’Eglise de France évaluera par ailleurs comment ce cadre nouveau permet la reprise de certaines activités caritatives étant données les situations de précarité dont elle est témoin.
La fête de la Pentecôte devrait marquer, sauf reprise de l’épidémie, la fin du confinement sévère en matière de vie liturgique et sacramentelle.Le Conseil Permanent des évêques de France invite les catholiques à vivre le mois de mai comme un mois « au Cénacle » dans une prière instante pour le don de l’Esprit Saint et comme un mois marial.
Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, Président de la CEF,
Mgr Dominique Blanchet, évêque de Belfort-Montbéliard, vice-président de la CEF,
Mgr Olivier Leborgne, évêque d’Amiens, vice-président de la CEF,
Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris,
Mgr Jean-Pierre Batut, évêque de Blois,
Mgr Jean-Marc Eychenne, évêque de Pamiers,
Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen,
Mgr Philippe Mousset, évêque de Périgueux,
Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre,
Mgr Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers

 



Informations paroissiales  (suite aux conclusions tirées de l’allocution du Premier Ministre à la Chambre, le mardi 28 avril)

1) Les évêques de France sont désolés du manque de prise en compte de leurs recommandations dans l’allocution du Premier Ministre. Ils continuent leurs négociations avec les autorités pour hâter les rassemblements chrétiens en fonctions des conditions sanitaires.
2) Les églises peuvent rester ouvertes là où des bénévoles ont pu s’organiser. Notamment à la cathédrale de Saint Pol, ouverte tous les jours de 10h à 17h.
3) Pas de messes ou de célébrations possibles dans les églises jusqu’au 2 juin. A l’approche de cette date, des recommandations seront diffusées.
4) Les prêtres continuent de célébrer seuls « pour la gloire de Dieu et le salut du monde », à vos intentions et à celles de l’Eglise.
5) L’émission « Le Jour du Seigneur » diffuse une messe chaque dimanche à 11h sur France 2 ; d’autres possibilités sur la chaîne KTO.
6) C’est seulement de manière spirituelle que l’on peut communier à ces messes télévisées. Aucune distribution d’hosties n’est possible jusqu’au 2 juin.
7) Les mariages et les baptêmes sont reportés au-delà du 2 juin.
8) Les célébrations pour les jeunes (baptêmes en âge scolaire, premières eucharisties, professions de foi, confirmations, sont reportées à l’automne.
9) A partir de la fin du confinement strict (à partir du 11 mai ?), il sera possible de se confesser à un prêtre.
10) La réception du sacrement des malades (extrême-onction) est possible à domicile. Dans un EHPAD, la visite du prêtre est soumise à l’accord de la direction.
11) Le service de la communion portée à des malades à domicile n’est pas autorisé avant le 2 juin.
12) A partir du 11 mai, les célébrations de funérailles chrétiennes pourront être célébrées à nouveau dans les églises, mais avec au maximum 20 personnes en tout.
13) Les réunions paroissiales seront possibles à partir du 11 mai, mais limitées à 10 personnes.
14) La reprise des rencontres de catéchèse et d’aumônerie des jeunes est liée à leur retour dans les établissements scolaires. Des précisions seront données aux familles.
15) La tenue des « pardons de l’été » est soumise à la situation sanitaire à venir.
16) Pour savoir si le pèlerinage que vous avez envisagé est maintenu, consultez le site des pèlerinages : https://diocese-quimper.fr/fr/pelerinages-diocesains. 
17) Ecoute en cas de solitude : mardi, jeudi, vendredi et samedi de 18h à 22h. Des ‘écoutants’ sont à disposition de ceux qui souhaitent une présence. Association en lien étroit avec le Service Diocésain de la Pastorale de la Santé. Tél : 02 98 09 02 47.


Moment extraordinaire de prière en temps d'épidémie présidé par le pape François
Bénédiction Urbi et Orbi Parvis de St Pierre
Télécharger le texte intégral >>>

Propositions de prière paroissiale, neuvaine ...

      Chacun pourra, selon sa sensibilité, s'unir aux propositions ci-dessous ou à toutes autres, en portant dans notre prière tout particulièrement les plus touchés d'entre nous par la pandémie.   
      - Chaque jour à 15h30 sur KTO, RCF ou en diffusion sur youtube "en direct des sanctuaires de Lourdes" le chapelet est prié avec la prière de la neuvaine;
     - Ceux qui  le désirent peuvent également suivre la messe quotidienne du pape François actuellement diffusée en direct, et traduite, à 7h le matin ou en replay sur youtube: >>> Ici

Message de la Pastorale de la santé :
La pastorale de la santé  vous invite à prier pour
- Les malades atteints gravement par le COVID-19.
- Les soignants qui soignent aux domiciles.
- Le personnel hospitalier, personnel médical et non médical.
 
Le message du père Jean-Michel Moysan, prêtre accompagnateur de la pastorale de la santé
Télécharger le message du Père MOYSAN


Alors que le monde se retrouve en « arrêt d’urgence », le père Pierre Alain Lejeune, prêtre du diocèse de Bordeaux, s’interroge sur ce qui va se passer « après », lorsque le monde va reprendre sa marche. À quoi ressemblera alors notre vie après ? 
Télécharger le texte du Père Lejeune 
 
Mgr d'ORNELLAS partage sa prière à Notre-Dame de la Peinière, dans le sanctuaire marial.
Voir la vidéo >>>
 
Télécharger les propositions de prière

Si certains d'entre vous souffrent en raison de l'isolement, qu'ils n'hésitent pas à se faire connaître afin que nous essayons d'organiser une chaîne de solidarité.